2009/10/07

Uncharted Seas

Depuis quelques semaines, un nouveau vent souffle sur notre groupe de jeu. Un vent marin, provenant du large: celui de Uncharted Seas.

Ce jeu de bataille navale dans un univers fantastique est le premier de Spartan Games. Les nations des Uncharted Lands se livrent batailles sur les flots pour la suprématie de leur peuple et le contrôle de nouvelles terres. L'univers est classique fantasy, avec des humains, elfes, orcs, nains, mort-vivants et autre nouvelles races.

La beauté du jeu est dans sa simplicité. Le mouvement est fluide et facile à faire, mais est tout de même très important car la majorité des canons pointe vers les côtés et non l'avant des navires. Les bateaux tournent à l'aide d'un des trois gabarits relié à leur taille. Ces mêmes gabarits servent pour les lignes de vues lors des bordées. Les bateaux ont quatre angles de tirs: un corridor étroit droit devant, un autre derrière, ainsi que les deux bordées qui couvrent environ 90 degré de chaque côté. Les armes de chaque zone peuvent être tirées à chaque tour, sans restriction. Les tours se jouent rapidement et gardent les deux joueurs occupés, activant leur escadron à tour de rôle.

Le système de combat est la même pour toutes les phases, que ce soit au tir, lors d'une collision entre deux navires ou lors d'un abordage. Un 4+ est une touche, un 6 compte pour 2 touches et donne un dé supplémentaire. Assez de touche pour atteindre le Damage rating de la cible cause un point de dommage à la Coque. Si le nombre de touche atteint ou dépasse le Critical Rating, on lance alors sur la table de résultat critique, la cible perdant alors au moins 2 point de coque et pouvant entre autre prendre en feu, perdre son gouvernail et même explosée! En abordage, le principe est le même, mais le nombre de dé provient de la valeur d'équipage plutôt que des canons­.

La mécanique du jeu étant simple et le nombre de règles spéciale très limité, la variation des races provient essentiellement des différences dans les statistiques. Par exemple, les navires orques ont davantage de canons orientés vers l'avant ainsi que plus d'équipage pour aborder, tandis que les navires nains sont lents, mais ont des seuils de dégâts plus élevés.

Il y a actuellement sept factions disponibles et Spartan Games compte en produire encore cinq autres. Les factions actuelles sont Imperial Humans, Orc Raiders, Iron Dwarves, Dragon Lords, Thaniras Elves, Shroud Mages et Bone Griffons.

Le jeu ne nécessite pas beaucoup de figurines, et les boîtes de départ sont amplement suffisantes pour apprendre le jeu et découvrir les règles. Elles contiennent toutes des forces équivalentes, soit six frégates, trois cruisers et un battleship. Elles sont aussi très abordables, allant de 40 à 60$, dépendant de la faction. Les figurines sont à l'échelle 1/600.


Je suis rendu à une dizaine de parties depuis le début de la vague, et j'en veux davantage. Jusqu'à maintenant, les résultats sont toujours serrés et les parties sont entrainantes. Le jeu fait des adeptes à chacune des démonstrations que l'on a faites. Je le conseille fortement à tous ceux recherchant quelque chose de nouveau ou aillant moindrement un intérêt pour les batailles navales.

6 commentaires:

Yaumasta a dit...

Le peuple du Griffon sera là pour vous souhaiter la bienvenue (à grands coups de baleine zombie !)

Chad a dit...

"Arrrrrrrrrrrrr!"

Leto2 a dit...

Est-ce que le système de règles est le même pour Firestorm armada?

elTonio a dit...

@Leto2: À peu de chose près, oui.
- Les distances sont mesuré à partir du centre du modèle.
- Firestorm Armada n'a pas de système pour le vent.
- FSA a un concetp de figther wings, qui sont de petits vaisseau représenté par des tokens. Ceux-ci peuvent opérer indépendamment ou alors être attaché à de plus gros vaisseau.

Ce ne sont pas les seules différences, mais c'est assez mineur. Un joueur de US pourra jouer très rapidement à FSA.

Leto2 a dit...

Les deux ont l'air bien. Surtout lorsqu'on présume que l'investissement requis en temps et argent semble assez modéré.

elTonio a dit...

C'est tout à fait vrai. À date, je n'ai joué qu'une seule partie de US avec plus que la flotte du starter, et je ne me sens pas limité et je n'ai pas l'impression de jouer juste une intro.

Avec les starters autour de 50-60$, ça en fait un jeu très abordable. Et le jeu est assez simple pour ne pas avoir à tous acheter le livre de règle, du moins US l'est. Une fois que tu as jouer quelques parties, tu n'y jettes même plus un coup d'oeil.

Par contre, pour FSA, il y a plus de petit point à vérifier avec les Fighter Wings et les éléments de décors; je conseille davantage d'acheter celui à tous.

Au final, c'est surtout une question de thème: si tu aimes davantage l'idée de bataille navale ou de factions fantastiques, va vers US. Si tu préfères les truc sci-fi et les combat de vaisseaux, penche vers FSA. Ou les deux!