2010/06/16

Revue : Mass Effect 2


"We brought you back for a reason. You have a job to do."

Je ne joue pas à beaucoup de jeux vidéo, pas mon style. Alors si je suis pour en choisir un, j’en choisi un bon. Dans ce cas-ci, il s’agit de Mass Effect 2.

ME2 est le 2e chapitre de l’odyssée du commandant Shepard et de sa quête pour sauver la galaxie. C’est un space-opera, alors faut aimer le genre. D’ailleurs, parlant de space-opera, le jeu est fait par nul autre que Bioware, à qui l’on doit aussi la série Knights of the Old Republic (« KOTOR »). Un œil aguerrit remarquera que c’est le même engin à la base. Mais c’est aussi un Shooter-RPG. RPG dans le sens où il y une quête et des personnages qui amassent de l’expérience et un aspect customisation important et énormément de décisions à prendre (et pis, franchement le script est très très fort). Shooter car quand la merde pogne le ventilo, le FPS embarque et c’est pu le moment niaiser parce que ca shell dans tous les sens ! Cours ! Planques-toi à couvert (précieux, précieux couvert) ! Fait un rouler-bouler ! Change de guns pour soit venir à bouts des boucliers ennemis, ou de son armure si tu peux pas lui tirer directement dans le gras du bid ou la tronche…ou plus encore pour tuer une chiasse d’ennemi d’un coup de lance-flamme ou de Lightning Gun ou bien d’une bonne vieille grenade ! Un Gunship rapplique ? Sort ton lance-missile semi-automatique ! GO ! GO ! GO !



Y’a aussi la panoplie d’habiletés psychiques (penser « Jedi », je vous rappel qu’ils ont fait KOTOR). Un Krogan te charge et tu sais que c’est la mort s’il se rend ? Pourquoi pas le slammer au plafond/plancher/plafond (pinball vivant) à distance grâce à la « Force » ? Un paquet d’ennemis sont bien planqués à couvert sur une plateforme ? Bah, une bonne Shockwave là-dedans histoire de faire tomber tout le monde en bas. Gravity is a bitch.

Trop subtil pour toi ? D’accord, alors rien t’empêche d’y aller « up close and personnal ». Rien ne défoule plus que de péter une cyber-goule à coup de crosse de shotgun dans face !

Dans ME2, t’es une machine à tuer. Purement et simplement.


---
Backstory :
Pour bien apprécier ME2, il faut avoir joué au 1er. C’est une suite directe. On retrouve certains personnages et groupes du 1er opus de la série et on nous dispense ici de toute introduction. Quelqu’un qui se taperait seulement le 2e serait un peu pas mal perdu. Par contre, méga gros point positif (et très vendeur pour un joueur comme moi) c’est qu’on peut importer le personnage qu’on avait dans le premier. Cela inclut l’apparence bien sûr, mais tout le background aussi….et chaque décision prise dans ME1 a un impact sur le setting de ME2. Pour ma part, je trouve ca toujours trippant quand les scripteurs se donnent la peine de faire un tel suivit.

Retour des grandes similarités tel que le système Paragon/Renegade (Light side/ Dark side) et un setting riche et complexe où mêmes les NPCs les plus secondaires ont un solide background. Idem pour le système d’expérience et les habiletés.


J’ai dit que le script était bon ? Faut pas se méprendre, il est excellent et les ninjas qui ont écrit ca devrait se pointer à Hollywood, on verrait une hausse dans la qualité des Blockbusters. Viande à chien que c’est bon ! On y va de moments touchants à moments épiques, agrémenter d’une touche d’humour. Toujours en passant par ce sentiment oppressant où tout repose sur toi parce que t’es un putain de héros. Sans oublier bien sûr les speechs de motivation à ton équipe. En tout, ça laisse un pas pire sentiment de « Feel-good-movie ».

Pour la note finale, on s’entend que je suis biaisé (j’adore le style de jeux, autant RPG que FPS, le setting sci-fi qui rappel Star Wars, l’interface et la customisation qui n’en finit plus). Dans mon livre à moi ca score un 9.5/10.

Là vous allez m'excuser, mais j'y retourne...c'est que j'ai pas encore fait toutes les subquests...

6 commentaires:

Guillaume a dit...

Tu fais chier Yaum... maintenant j'ai le goût d'y jouer... j'ai beaucoup aimé le premier, surtout les scènes de combats (un peu moins la storyline cheezy où je dois sauver l'univers)... mais Disciples III sort le mois prochain... donc je stock des heures en banque

Anonyme a dit...

Je suppose que c'est seulement du singleplayer?

Leto2 a dit...

C'est Leto en passant.

Yaumasta a dit...

Ouaip! Je suis un fana des jeux en storymode. Pour la même raison, j'évite les MMO comme la peste. Chacun ses goûts !

@Guillaume : pour sûr faut aimer les Space-Operas si on veut avoir une chance d'aimer l'histoire de la série Mass Effect.

J'ai mentionné que c'est une trilogie ?

Leto2 a dit...

Sans être des MMOs, certains jeux ont des options coop (neverwinter 2 est un exemple). Je me cherche un jeu dans le genre de Dragon Age où il serait possible de faire les quêtes à 2-3 joueurs.

Chad a dit...

This game was a lot better than Mass Effect 1. Which was a classic. The story telling and ending was well done and passed along the tense atmosphere.

It was a better game than Dragon Age.